Si la stratégie du changement de ton pour s’adresser à ses consommateurs en été est adoptée depuis déjà quelques années par les grandes marques, le marché du B to B voit ses calendriers habituels voler en éclat pendant les mois d’été.

Là où les bureaux étaient traditionnellement vides et principalement de la mi juillet à la mi août, aujourd’hui si les effectifs restent réduits en cette période, on constate qu’il est relativement simple de prendre contact avec les intéressés, ou à défaut, qu’ils prennent des vacances de plus en plus courtes (1 à 2 semaines et sans déconnexion totale comparé au petit mois injoignable des années passées).

Finalement, en B to B, s’il faut se figurer une chose, c’est que les clients de vos clients opérant en B to C sont généralement en vacances. Donc vos clients ont un peu plus de temps pour les projets qu’ils négligent les 10 autres mois de l’année. L’été se caractérise alors souvent par une période d’introspection, de remise en question et de redéfinition des marches à suivre pour les entreprises qui ne prennent pas le temps de le faire quand le travail bat son plein. Il est donc judicieux pour vous de vous positionner auprès d’elles pendant cette période de réflexion comme un partenaire de choix. On dépasse donc ici la simple présence en ligne et on attaque la prospection.

Notez donc qu’en ce qui vous concerne et contrairement à vos prospects, l’été n’est pas le temps de la refonte de la stratégie. Pour être efficace en été, cette étape doit avoir été traitée en amont. Devancez vos prospects pour vous présenter à eux quand ils en ont besoin. Attention néanmoins, pas de miracle immédiat à prévoir : les affaires avancent toujours au ralenti en été car les décisionnaires ne sont pas forcément ceux que vous aurez pu contacter et avec qui vous aurez pu entamer une discussion. Pour voir votre travail récompensé, on attendra donc plus volontiers la rentrée passée et les dossiers de “retour de vacances” évacués.

On dit que l’avenir appartient à celui qui se lève tôt ? Et bien en été, il appartient à celui qui se lève,  peu importe l’heure…

Candice Cibois
Chef de projet
LEXAN Bordeaux