L’Oréal, après plus d’un siècle d’histoire, l’entreprise française est toujours présente et de la plus belle des façons. Face à une clientèle de plus en plus exigeante que ce soit dans la recherche de qualité et de la personnalisation, les acteurs du secteur de la beauté ont dû se mettre en marche pour s’adapter aux mutations qu’a apporté le Digital sur le comportement d’achat. L’Oréal, en tête des différents acteurs, a su innover pour rester un Leader de la beauté, malgré la redistribution des cartes de la digitalisation.

 

L’Oréal, une dynamique économique qui ne cesse de se développer.

 

Il est difficile de trouver des chiffres qui ne parlent pas en faveur de L’Oréal sur ces dernières années, premièrement, nous pouvons constater une augmentation de 8% de chiffre d’affaires du groupe pour sa partie E-commerce. Plus parlant encore, une croissance de 33,6% des ventes sur internet de L’Oréal dans sa part du chiffre d’affaires.

 

Aujourd’hui tout l‘intérêt d’une marque ne se fait pas uniquement sur le site internet de la marque, mais bien aussi sur les réseaux sociaux, en effet l’Oréal a vu son nombre d’abonnés aux réseaux sociaux en progression de 30%, dénombrant 241 millions d’abonnées à travers le monde sur les différents réseaux. En conséquence, le nombre de collaborateurs formés en 2017 a augmenté de 5 000 personnes, pour répondre à ces nouveaux besoins.

 

Dans le même temps, cette transformation digitale redistribue complètement les cartes. On constate que les grandes enseignes ont bien compris tout l’intérêt de la transformation digitale, Sephora en tête, même si pour certains cette transformation c’est faite en plusieurs étapes là où d’autres ont su consacrer toutes leurs forces sur le Digital. Cependant , a émergé une nouvelle concurrence au fil des années, les pure-players généralistes comme Amazon ou les plateformes spécialisées beauté comme BeautéPrivée. Les modes de consommation ont été chamboulés au fil des années, cette nouvelle génération avec une “culture beauté” précoce a permis de générer un chiffre d’affaires plus important, tout en devant changer la manière de les aborder, principalement sur comment les atteindre. En effet, cela pousse les marques et enseignes de la beauté, à se réinventer pour survivre, et se démarquer de la concurrence.

 

Il y a bien une chose qu’a compris l’Oréal, il ne faut pas rester sur ses positions et garder sa notoriété comme seule arme pour survivre économiquement. De plus, c’est cette nouvelle génération, identifiée comme les Beauty Natives, ont profondément modifié le mode de consommation du cosmétique. En cohérence avec Digital Native, cette génération, née avec le Digital, et appuyée avec les réseaux sociaux, ces jeunes filles cherchent grâce à des informations plus simples d’accès à se sublimer sur les réseaux sociaux principalement pour entretenir le lien social. Ces Beauty Natives sont en recherche constante de nouveauté et à l’affût des dernières tendances.

 

photo d'un modèle pour l'Oréal Cabinet Lexan

 

Se réinventer et innover pour exister

 

Aujourd’hui, plus de 90% des discussion au sujet de la beauté ont lieu sur les réseaux sociaux, cela donne un nouvel accès aux marques à leurs clientèles, que ce soit via une communication directe avec le consommateur ou bien via des influenceurs qui ont une grande importance aux yeux des futurs clients.

Mais qu’apportent réellement les réseaux sociaux ? Cela permet d’éviter l’éphémère, ce nouveau lien tissé avec ses followers, apporte de la fidélisation, d’avoir une communauté active et de communiquer plus rapidement sur les nouveautés. L’Oréal a même su développer une marque en conséquence, propre à cette jeune génération, toujours en recherche de personnalisation avec un panel de couleurs de plus en plus large. En effet, la marque Nyx, très populaire aux Etats-unis a été rachetée en 2014 par l’Oréal. Suite à ça, la marque française a décidé d’ouvrir le site Ecommerce à la France. La marque Nyx est un concentré de Digital, aucun média, aucune publicité, aucune promo.  La stratégie mis en place par ce rachat, était principalement de cibler cette jeune génération, en effet, Nyx réponds aux critères de personnalisation et de choix de couleurs, plébiscités par cette jeunesse.

 

La communication digitale est donc devenu une priorité, en 2017, L’Oréal a investi quasiment 38% des investissements média, dans le Digital contre la moitié en 2014. On constate que cet investissement a fonctionné, aujourd’hui, les chiffres du Digital pour l’Oréal sont bons. Plus d’un milliard de personnes visitent les sites et pages des réseaux sociaux par an. La communication s’associe à la digitalisation des points de vente, encore une fois, Nyx, offre la possibilité d’utiliser des tablettes et écrans pour diffuser des tutos maquillages dans les magasins avec les produits disponibles en rayon. Un levier supplémentaire pour accélérer l’achat. Dans cette course à la transformation digitale, nous pouvons aussi citer Sephora qui permet d’utiliser le wifi et le “click and collect”.

 

L’Oréal a bien compris l’intérêt du Digital et ne cesse d’aller toujours plus loin, puisqu’en 2018, L’Oréal rachète Modiface, spécialiste de la réalité augmentée pour les marques de beauté. La donne a changé et va continuer de changer, les nouvelles technologies comme la commande vocale, l’intelligence artificielle transforment complètement l’expérience client. Le monde de demain vous fournira un assistant vocal qui va vous permettre d’acheter le meilleur mascara sur le marché, un miroir qui vous donnera des conseils beautés ou encore un tuto maquillage directement sur votre grâce à une démo virtuelle.  

 

En définitif, les excellents résultats ne sont pas dus au hasard. En effet, tout ceci s’est dessiné grâce à une prise de conscience très tôt de l’intérêt du Digital Business, que ce soit pour une grande entreprise ou une TPE, la transformation digitale est indispensable aujourd’hui, des entreprises comme le Cabinet LEXAN vous accompagne pour vous réinventer et relancer votre économie, grâce au Digital.

 

Hugo RENIER – LEXAN