Selon une étude de 2015 menée par ATKearney, l’un des leaders internationaux du conseil en stratégie, le marché de l’achat des équipements connectés ainsi que des services associés représenterait 15 à 23 milliards d’euros en France sur la période 2020 à 2025. En outre, l’IOT (internet des objets) constitue un marché non négligeable en matière de communication et de marketing digital. De nouveaux partenariats émergent et ouvrent de nouvelles perspectives à toutes tailles d’entreprise au cœur du BigData. Le marché du Digital est florissant pour les entreprises et le développement de leur business au quotidien, notamment pour le profit qui peut être tiré des dernières innovations, à l’image de l’utilisation des objets connectés, révélateurs d’habitudes de consommation en mutation.

Adaptation des différents services

 

Un nouvel écosystème sur le réseau français très attendu

Avec l’arrivée imminente de la 5G en France, le marché des objets connectés est en pleine expansion, l’instantanéité des système de communications que propose déjà l’annonce de la 5g va permettre aux utilisateurs et aux entreprises de profiter d’une connexion plus réactive avec beaucoup moins de temps de latence, limitera les risques d’erreur des paquets en transit sur les lignes et elle prendra également en compte en sa propre conception l’existence de l’internet des objets.

L’innovation aux travers des partenariats

Tandis que le marché des objets connectés dépassement sans trop de difficulté son 1er milliard d’euros, Les GAFAM (Google, Apple, Facebook, Amazon et Microsoft) continuent leur lutte à la performance suite à l’arrivée d’Alexa chez Amazon. Google, quant à lui, se garde une longueur d’avance en créant le partenariat avec Fnac/Darty. Il permet d’ores et déjà aux utilisateurs possédant des produits bénéficiant du Google Assistant de pouvoir demander de manière naturelle à être mis en relation avec Darty, et être rappelés par un expert en moins d’une minute pour la maintenance de leurs objets. Une assistance qui séduit, de par la proximité avec le conseiller, et l’instantanéité de la demande. Le temps où il fallait attendre au bout du fil pour joindre un service après-vente semble déjà bien loin.
En comparaison, le partenariat d’Amazon avec Alexa et de Microsoft avec Cortana a permis de directement passer d’un système à un autre en fonction des capacités de chacune des I.A (Intelligence Artificielle) intégrées. Les services deviennent alors complémentaires et permettent aux utilisateurs équipés des deux supports de bénéficier de bien plus de fonctionnalités. Tandis qu’Amazon et Google se disputent le podium Apple répond à ce nouvel engouement avec la sortie d’IOS 12 et la mise en place de nouvelles fonctionnalités paramétrable aux travers de Siri “Shortcuts” qui permettent des accès directs aux fonctionnalités courantes des applications. En se basant sur son IA, Apple ouvre à tous les éditeurs un »store » illimité d’applications vocales programmables. Il intègre également toutes les fonctionnalités liés aux smart homes (maisons connectées). Il est tout à fait possible de programmer une série de tâches qui vont s’exécuter les unes après les autres comme ouvrir les volets, désactiver une alarme, préparer un café, jouer un titre depuis une seul commande préprogrammée par son utilisateur. Ce qui génère un nouveau concept d’habitude programmable connectée. Il est donc plus de probable de s’attendre à de nouveaux partenariats qui auront pour objectif de maintenir un leadership sur le marché, proposant des fonctionnalités toujours plus abouties afin d’assister chaque ménage dans ses tâches quotidiennes.

 

Objets connectés LEXAN

 

Des nouvelles perspectives dans le Big Data

De nouveaux enjeux de fidélisation pour le marketing digital

La fusion des différents services proposés par les objets connectés et certaines enseignes offrent la possibilité aux marques de connaître davantage leurs clients, en ayant davantage de données sur leurs habitudes et leur parcours de consommation. L’enjeu actuel pour les entreprises est ainsi de définir quelles données sont à récolter et à analyser, afin de proposer une offre ciblée et adaptée aux habitudes de consommation de ses clients et de leur fournir une expérience et un parcours optimal. La manière dont les entreprises approchent leurs clients et prospects change considérablement, et leur capacité à personnaliser leur message est plus précis, car les indicateurs collectés font réellement état des habitudes de chaque personne.

L’avancée du machine Learning

Avec le développement du machine Learning dans un nombre croissant d’infrastructures, le groupe français Legrand mise tous ses espoirs dans l’IOT (l’internet des objets) et ouvre une ère nouvelle dans le secteur du bâtiment. Ce nouveau programme se nomme Eliot, et vise à accélérer le déploiement dans son offre de l’Internet des Objets et ainsi faciliter l’émergence du bâtiment connecté, partout où l’IoT peut augmenter la valeur d’usage pour tous les utilisateurs. L’expertise de Legrand est de proposer dans tous les bâtiments des solutions d’infrastructures électriques et numériques visant à simplifier le quotidien de ses clients.
Avec son programme Eliot, Legrand décide d’accélérer le développement de ses offres connectées, au bénéfice tant des utilisateurs particuliers que des utilisateurs professionnels (électriciens, occupants et exploitants des bâtiments, etc.), les applications professionnelles représentant 60 % du marché total de l’Internet des Objets. La firme américaine Cisco annonce que l’adoption des objets connectés dans le monde sera cinq fois plus rapide que celle de l’électricité ou de la téléphonie. Ces chiffres nous laissent donc rêveurs quant à l’avenir de ces innovations.
Grâce à l’avancée en matière de machine learning le marché de l’IoT va prendre une place de plus en plus considérable au sein des foyers mais également des entreprises. L’assistant vocal 2.0 remplacera probablement dans un futur proche les activités liées au phoning ou au secrétariat, avec l’avènement progressif de la commande vocale plutôt qu’à la saisie manuelle d’informations, de compte-rendus et de recherches.
Nous sommes ainsi en mesure de nous demander sur quel terrain la lutte technologique des objets connectés se mène t-elle à présent pour ces géants ?

 

Sources:

A.T Kearney en 2015 

Eu-Sithon-technologies  article du 16 octobre 2017 par Christopher L
FnacDarty communiqué de presse du 16 avril 2018 par Alexandre André et Claire Fournon
1min30.com écrit par Nicolas Jean le 22 juin 2017