Diplôme international, le succès de l’emploi

19 août 2019, by
Ecoles et formation Digital, objectif diplôme

Depuis quelques années, bon nombre d’entreprises à travers le monde connaissent une mutation de leurs activités, avec notamment l’arrivée et l’évolution du digital, qui prend une importance non négligeable pour leur développement. Les équipes en poste doivent alors apprendre et se former en un temps record à de nouvelles manières de concevoir le travail pour suivre les évolutions comportementales des clients, mais aussi pour rester concurrentiel.

Ainsi, les entreprises doivent recruter des profils qui ont déjà ce socle de connaissances indispensable. Les écoles supérieures l’ont bien compris, et ont revu elles aussi leurs enseignements, afin de proposer de nouveaux diplômes de niveau Master, avec une dimension technique. Les écoles de commerce à l’image de l’American Business School de Paris ont donc commencé à proposer à leurs étudiants de rejoindre des double diplômes qualifiants sur des secteurs d’activités bien spécifiques où la demande est forte. D’autres écoles offrent même la possibilité aux étudiants qui suivent ces diplômes internationaux de suivre une partie de leur Master à l’étranger, immergés dans un pays étranger avec un marché spécifique.

Un diplôme ouvert sur l’international

Les double diplômes proposés par les écoles d’enseignement supérieur sont majoritairement dispensés en Français et en Anglais, pour apporter aux étudiants le langage technique usuel propre au diplôme suivi. À l’heure où les frontières s’ouvrent dans le milieu professionnel, bon nombre de travailleurs choisissent de s’expatrier afin de trouver un emploi dans un pays où son profil est particulièrement recherché. Ces expatriations entraînent donc la formation d’équipes aux différentes nationalités, avec des connaissances et une manière d’aborder les méthodes de travail différentes, qu’il faut pouvoir prendre en compte au quotidien.

C’est pourquoi la préparation d’un diplôme ouvert vers l’international permet de découvrir une nouvelle méthode de travail, de collaboration et d’échanges avec une équipe multiculturelle. De plus, ce profil “internationalisé” permet d’avoir un plus pour l’employabilité pour la connaissance technique proposée à l’entreprise. Une employabilité de plus en plus exigeante, où plus le bagage de compétences est important, plus les chances d’être recruté dans une entreprise seront nombreuses. Les diplômes proposés par les écoles sans régulièrement remis à jour afin que le programme dispensé aux étudiants puisse suivre les évolutions régulières du marché, et ainsi répondre aux besoins des entreprises. Les écoles peuvent ainsi proposer des diplômes spécialisés sur l’innovation, les nouvelles technologies, le digital ou encore les nouvelles méthodes de management.

Pour ce cadre d’études, les intervenants sont avant tout des professionnels qui partagent leur expérience aux étudiants afin que ces derniers soient confrontés à la réalité du marché, et soient immergés dans des situations réalistes à travers des cas pratiques.

L’immersion à l’étranger, un tremplin pour l’emploi

Dans certaines écoles d’enseignement supérieur, ces double diplômes proposent aussi aux étudiants durant leur master de partir à l’étranger pour une période allant de quelques mois jusqu’à une année étudiante complète. Cette immersion internationale permet aux étudiants de poursuivre leurs études avec la présence d’intervenants qui ont développé leur entreprise dans un pays étranger.

L’objectif de cette période d’études à l’étranger offre l’opportunité d’acquérir de nouvelles compétences propres, la découverte d’un nouveau marché mais aussi la constitution d’un réseau professionnel qualifié avec la participation à des événements professionnel auxquels ils ont accès durant leur séjour.  L’opportunité, pourquoi pas, de rencontrer peut-être l’entreprise qui les recrutera par la suite. Les entreprises à travers le monde recrutent des profils internationaux, avec les compétences nécessaires au bon développement et à la complémentarité des équipes.

À l’étranger, les entreprises apprécient le savoir-faire français, gage de qualité. Les compétences enseignées sont poussées afin d’apporter une véritable valeur ajoutée à l’activité, notamment du point de vue du digital qui évolue et demande une expertise en évolution constante. Toutefois, la préparation d’un diplôme international et d’un double diplôme entraîne également une sensibilité plus importante des étudiants sur les évolutions de leur secteur, qui sont différentes selon le marché dans lequel ils évoluent. Car en effet, le marché digital aux États-Unis par exemple n’est pas du tout au même stade que le marché indonésien.


Il faut donc être en mesure de s’adapter au marché pour atteindre ses clients et savoir adapter son travail en équipe.   Les écoles d’enseignement supérieur se basent sur les besoins du marché professionnel pour ajuster leurs formations. Les étudiants, eux, sont avant tout à la recherche d’un diplôme qui soit professionnalisant avec des expériences aussi bien pratiques que théoriques, afin de prétendre à décrocher un emploi à la sortie de l’école. Ils recherchent donc à suivre avant tout des formations plus spécifiques qui leur permettent de se distinguer des autres candidats pour apporter leur expertise aux entreprises qui cherchent à recruter.

Dans un monde où tout évolue rapidement, les diplômes dispensés offrent deux compétences complémentaires qui séduisent les entreprises : des compétences managériales pour diriger des équipes ou des projets, mais aussi des compétences techniques afin de pouvoir intervenir sur des projets complexes qui requièrent des connaissances spécifiques poussées.

Audrey KOZACZKA

Sources :
Communiqué de Presse – American Business School – 6 mars 2019