Lors de cette dernière décennie, Google a diversifié ses activités pour atteindre le plus grand nombre d’internautes à travers le monde. En effet,  comme vous pouvez le savoir, Google est bien plus qu’un moteur de recherche. Je peux par exemple citer Google Ads (publicité digitale), AdSense, Analytics (Analyse statistiques, trafic, segmentation) ou bien encore Google Shopping, qui sont des services proposés par Alphabet (maison mère de Google).

Anciennement Google Product Search, Google Shopping est un service monétisé permettant de vendre vos produits sur une vitrine dynamique dédiée et adaptée aux clients. La plateforme permet la mise en place de campagnes shopping orientées sur la conversion et la performance. Pour vous démarquer de vos concurrents, vous devez donc élaborer des campagnes pertinentes et ciblées.

Par conséquent, j’aborderai dans cet article les 5 points fondamentaux sur lesquels agir  pour optimiser les performances des campagnes shopping et augmenter considérablement vos ventes.

vente-google-shopping-cabinet-lexan

Mettez à jour automatiquement vos produits dans Google Merchant Center

 

Merchant Center permet d’importer les informations relatives à vos produits pour ainsi les rendre accessible aux autres services Google. Ces informations peuvent être mises à jour automatiquement via les outils Google grâce à la création d’un flux produit.  Le flux produit actualise votre catalogue web, selon vos réglages, à une fréquence prédéfinie.

Le flux produit doit être entretenu régulièrement et surveillé de près ! S’il y a des dysfonctionnements, Merchant Center vous le notifiera. La sanction est sans appel et peut aller jusqu’à la suspension de votre compte en cas d’incohérences ou de non-respect des règles de flux. Cette étape vous permet d’optimiser le contenu du flux pour améliorer la qualité de vos annonces.

Conseils pour un compte Merchant Center opérationnel :

  • Optimisez les titres des produits dans votre flux pour qu’ils correspondent aux mots clés ciblés. Le titre ne doit pas dépasser 150 caractères.
  • Renseignez au maximum les attributs obligatoires et disponibles dans le flux Merchant Center. Ces attributs permettent de décrire de manière optimale vos produits, les internautes les trouveront donc plus facilement. Ainsi, les attributs id [identifiant], title [titre], description [description], link [lien], image_link [lien_​image], availability [disponibilité] et price [prix] sont obligatoires à l’ensemble des marchands.
  • Soumettez votre inventaire au complet à Merchant Center. Plus de produit = plus de chance de répondre à un besoin ou attente client.  
  • Pour les annonces produits en magasin (web to store), mettez le stock physique disponible à disposition avec LIA (Local Inventory Ads). Les acheteurs sauront ainsi la disponibilité du produit en magasin. Selon une étude de Google (Source : Google Data, oct-nov 2016), les consommateurs cliquant sur l’annonce Google du détaillant avant de visiter le point physique étaient 25% plus susceptibles d’acheter un produit en magasin et dépensaient en moyenne 10% de plus.

Élaborez différentes campagnes Shopping pour mieux appréhender le marché, ainsi que votre stratégie commerciale

Dans les paramètres de votre campagne Shopping, vous pouvez définir un niveau de priorité. Cette fonctionnalité permet de créer une sorte de hiérarchie entre les campagnes, trois priorités sont possibles, “faible”, “moyenne” ou “élevée”.

Exemple :

  • Vous souhaitez mettre en avant un produit du mois ou best sellers. Le taux de conversion est bon et la publicité rentable.
  • Vous souhaitez une stratégie différente entre les termes de marque et les génériques.
  • Vous souhaitez cibler différemment certains type d’acheteurs.
  • Vous souhaitez afficher seulement les produits en promotion lors des recherches d’utilisateurs.

 

valorisation-produits-google-shopping-lexan

Créez des groupes d’annonces / de produits dans vos campagnes Shopping

Google conseille fortement de subdiviser les groupes d’annonces / de produits du plus large au plus spécifique. Vos activités doivent être structurées du plus large au plus spécifique.

Exemple :

  • Vous pouvez avoir plusieurs groupes d’annonces / de produits en fonction du taux de marges.
  • Vous pouvez opter pour une segmentation fine par univers de produits.
  • Vous pouvez isoler les best sellers du reste du catalogue.

 

Ces subdivisions pour permettront :

  • D’avoir une meilleur visibilité sur vos performances.
  • D’ajuster les enchères mobiles.
  • D’exclure différents mots clés pour chaque AdGroup.
  • De changer le texte promotionnel par groupe d’annonce.

Utilisez les Customs Labels pour accentuer la portée de votre stratégie

Google met à disposition des libellés personnalisables (Customs Labels), ces libellés permettent de structurer et segmenter le flux en regroupant les produits par groupes d’annonces, tels que la saisonnalité, les bests sellers, le niveau de stock, les marques, les promotions…

Il suffit de mettre en place les libellés et créer des règles automatiques sur votre flux. Les produits seront ensuite segmentés en fonction du libellé.   

Soignez les fiches produits

Les visuels produits doivent être de très bonne qualité, d’une taille de 250 px x 250 px pour les produits vestimentaires et 100 px x 100 px pour les autres produits. Ces produits doivent être disposés sur fond blanc de préférences pour être mis en avant et obtenir un rendu qualitatif. Ainsi on attire l’attention des visiteurs sur la qualité du produit et on le met en confiance pour passer à l’acte d’achat.

Les descriptions produits doivent contenir des mots-clés pertinents. Les éléments importants doivent se situer dans les 160 à 500 premier caractères. Si la description est trop longue, l’internaute devra cliquer pour faire apparaître le reste de la description. La description ne doit pas dépasser plus de 5000 caractères.

 

maîtriser-optimiser-google-shopping-corps-lexan

 

Google Shopping propose d’excellent résultats pour les internautes et annonceurs. Cependant, comme tous les services Google à fort potentiel, il faut savoir l’utiliser avec précaution et attention. De nombreux sites web vous proposent des tutoriels et conseils pour une utilisation optimale. Ceci impliquant tout de même déjà d’être à l’aise avec les outils offerts par le digital, des professionnels, tels que le Cabinet LEXAN, sont certifiés pour vous apporter un accompagnement sur-mesure et vous assurer une utilisation optimale, à la hauteur du potentiel de la solution et de votre budget. Que vous soyez directeur d’un magasin physique ou bien auto-entrepreneur, Google Shopping correspond à tout type d’annonceur et participera activement à l’extension de votre activité.

 

Kévin HEUGAS – Cabinet LEXAN

 

Sources :

 

« 10 conseils pour vos campagnes Google Shopping », Lengow, Maud Leuenberger, 20 septembre 2018

« Optimiser son Google Shopping », Matthieu Tranvan, 13 ai 2018

7 conseils pour optimiser vos annonces Google Shopping, Angélique Dertip, 20 novembre 2017